L’objectif de Link Mobilité est d’aider les salariés en mobilité géographique, qu’ils soient expatriés ou français,  à s’installer dans leur nouveau lieu d’habitation, afin de pouvoir se concentrer au plus vite sur leur nouveau poste.

Actualités

Dans quel pays vit-on le plus heureux ?

Chaque année depuis 2012, une étude intitulée « World Happiness Record » réalisée par le programme Réseau de solutions pour le développement durable de l’ONU, est publiée le 20 mars à l’occasion de la journée internationale du bonheur.


L’étude 2016 classe 156 pays selon leur degré de bonheur ; pour cela 38 indicateurs sont utilisés comme l’espérance de vie en bonne santé, le PIB par habitant, le soutien social, la confiance dans les instances politiques et la liberté de choix dans chaque pays.



Top 50 des pays les plus heureux :

1. Danemark 2. Suisse 3. Islande 4. Norvège 5. Finlande 6. Canada 7. Pays-Bas 8. Nouvelle-Zélande 9. Australie 10. Suède 11. Israël 12. Autriche 13. Etats-Unis 14. Costa Rica 15. Porto Rico 16. Allemagne 17. Brésil 18. Belgique 19. Irlande 20. Luxembourg 21. Mexique 22. Singapour 23. Royaume-Uni 24. Chili 25. Panama 26. Argentine 27. République Tchèque 28. Emirats Arabes Unis 29. Uruguay 30. Malte 31. Colombie 32. France 33. Thaïlande 34. Arabie Saoudite 35. Taïwan 36. Qatar 37. Espagne 38. Algérie 39. Guatemala 40. Suriname 41. Koweït 42. Bahreïn 43. Trinidad et Tobago 44. Venezuela 45. Slovaquie 46. Salvador 47. Malaisie 48. Nicaragua 49. Ouzbékistan 50. Italie



Le Danemark, grand vainqueur !


Le Danemark s’affiche en tête du classement : il est officiellement le pays le plus « heureux » de la planète… Sa petite taille et l’homogénéité de sa population explique en partie le bien-être du pays.


Avec un taux de pauvreté de 12% et un chômage à 6,3%, le Danemark fait partie des bons élèves de l’Union Européenne. Les impôts y sont élevés, mais les citoyens obtiennent en retour un accès gratuit au système de santé et à l’éducation.

Quelques exemples de ce modèle de solidarité efficace : • Plus de 30% du PIB est consacré aux dépenses de protection sociale, • Les étudiants universitaires reçoivent aussi des bourses mensuelles généreuses pendant sept ans, • Les femmes occupent 43 pour cent des postes de direction dans la fonction publique danoise.



Les pays d’Europe du Nord, terres de bonheur…


A la deuxième place du classement on trouve la Suisse, un pays riche non corrompu doté d’un système social développé, et sans aucun scandale politique ! En troisième, quatrième et cinquième place, on trouve dans l’ordre l’Islande, la Norvège et la Finlande ; des pays où le taux de chômage est très faible (1,9% en Islande) et où la cohésion sociale est très importante.



Et la France ?


Notre pays a perdu trois places par rapport à l’année dernière et se classe maintenant à la 32ème place, entre la Colombie (31ème) et la Thaïlande (33ème), et derrière l’Allemagne (16ème), le Mexique (21ème) et les Emirats-Arabes-Unis 28ème)… Déjà championne du pessimisme, la France ne va pas se remonter le moral avec ce résultat… Elle pourra tout juste se consoler avec le classement de ces pays voisins: l’Espagne finit à la 37ème place et l’Italie à la 50ème place.



Le Burundi, pays le plus malheureux…


A la 157ème et dernière place, on retrouve, sans grande surprise, le Burundi: un pays au bord de la guerre civile, ravagé par le SIDA et où les tensions entre Tutsis et Hutus se sont considérablement amplifiées ces dernières années. De son côté, la Syrie, où la guerre civile dure depuis 5 ans et a déjà fait 250 000 morts, se place, à la 156ème place. La pays qui a accusé le plus gros déclin de bonheur est la Grèce, qui se place désormais à la 99ème place: en cause la crise économique qui dure depuis plusieurs années à laquelle s’est ajoutée la crise des migrants…



La « politique du bonheur »: utopie ou réalité?


Précurseur de la politique du bonheur, le Bhoutan a instauré en 1972 le Bonheur National Brut (BNP), en alternative au PIB. Ce Bonheur National Brut est calculé selon les quatre critères suivants: la croissance et le développement économique responsable, la promotion et la conservation de la culture bhoutanaise, la sauvegarde de l’environnement et la promotion du développement durable, la gouvernance responsable.

Depuis, seuls trois autres pays (Equateur, Vénézuela et Emirats-Arabes-Unis) ont nommé des « ministres du bonheur » lesquels ont pour mission de de coordonner les politiques nationales afin d’assurer un meilleur bien-être des citoyens. Un bilan mitigé dans ces trois pays qui sont loin d’être des modèles en termes de respect des droits de l’homme…


Source: www.lepetitjournal.com En savoir plus : http://worldhappiness.report/ed/2016/

Retrouvez-nous
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags

© 2015 by Link Mobilité. All rights reserved. | Conditions générales | Terms and conditions |

  • LinkedIn - White Circle
  • w-facebook
  • Twitter Clean

Making relocation successful